Bonjour à tous et bienvenue au

“Quizz Spirituel”

smiley quizz

Nous vous proposons dans cette rubrique le jeu du “QUIZZ SPIRITUEL“, qui a été imaginé par le Maître enseignante Spirituelle Auset Nefer, dans le but de permettre à tout un chacun, de non seulement apprendre à travers les réponses au quizz, certains aspects de la spiritualité et avoir une complète compréhension de certains sujet mais aussi, de vous encourager dans ce processus d’apprentissage, vers la connaissance.

Dans cet optique, et pour vous encourager sur ce chemin, nous vous proposons de gagner un prix. Si vous trouvez la bonne réponse au “Quizz”.

Les règles du jeu sont simples

Après avoir lu le “Quizz”, vous allez dans commentaire et vous postez votre réponse. Une fois le jeu clos, toutes les réponses sont étudiées et la bonne réponse sera publiée. Vous serez le gagnant du jeu, si vous trouvez la bonne réponse ou si vous êtes la plus proche de la bonne réponse que nous publieront. Dans ce cas, vous serez annoncé comme le gagnant.

Image du Blog petitemimine.centerblog.net

Ce que vous gagnez :
gain

1/ La bonne réponse = Voyance : Vous aurez droit de poser trois questions, qui vous tiennent à coeur.

2/ La réponse la plus proche  = Voyance : vous gagnez le droit de poser une question.

“Le quizz sera proposer une fois par mois et vous disposez d’une semaine pour envoyer vos réponses. Après quoi, la bonne réponse sera publié. Le gagnant devra prendre un rendez-vous téléphonique pour sa consultation. “Il disposera de Deux semaines pour cela, après quoi, son gain n’est plus valide”.

Bonne chance à tous!

Abssaanaa!

 

 

4 Commentaires

  1. L’être humain possède-t-il une âme ? Pour les matérialistes, les rationalistes et les athées, la question ne se pose pas : à notre mort, nous disparaissons définitivement, à l’image de notre corps qui se corrompt avant de se transformer en poussière. Mais pour les croyants, et de manière plus générale, pour ceux qui pensent que notre passage sur Terre n’est qu’une étape dans notre évolution spirituelle, c’est une évidence : nous nous définissons d’abord par ce principe vital, immanent et transcendant à la fois (même si ce double concept est difficilement concevable pour notre esprit), bien plus que par notre apparence physique ou notre psychisme. Comment imaginer alors que si nous possédons une âme elle puisse être mortelle ? C’est comme si une parcelle de divinité nous habitait, afin de nous rappeler sans cesse que notre incarnation présente doit nous permettre de progresser dans l’éveil de notre conscience, et que nos expériences actuelles, y compris dans les plus petites choses, sont pour nous autant d’occasions – de leçons ! – pour avancer vers ce but ultime. Pas question cependant de mépriser l’aspect charnel de notre existence : comme disaient les anciens, « anima sana in corpore sano ». Disposer d’un corps doit aussi être vu comme un privilège, non une malédiction (à condition bien entendu de n’en être pas esclave) : le respecter, c’est déjà se placer dans le royaume de l’âme. Telle une voiture grâce à laquelle nous pouvons effectuer un trajet, il est le véhicule qui va nous aider à évoluer, et à ce titre doit être respecté et entretenu. Chacun de nous est donc, lors de sa venue ici-bas, un composé de corps et d’âme, à l’image du mythe de Castor et Pollux, ces jumeaux dont l’un était mortel et l’autre immortel. N’oublions jamais que tous nos actes, toutes nos paroles, toutes nos pensées se conservent, au-delà du temps et de l’espace, et que c’est précisément parce que nous avons une âme impérissable que nous sommes soumis au karma, à cette fameuse réaction en retour : nous récoltons présentement les fruits de nos agissements passés, et semons en même temps les graines de notre futur. Si l’on n’admet pas cette vérité, comment comprendre que nous devions payer aujourd’hui les dettes d’une vie précédente ? Le bébé lui-même, lorsqu’il naît, est certes tout neuf dans sa chair mais pas dans son âme, il arrive nécessairement avec des bagages très lourds de souffrances et d’erreurs du passé. Rien n’est jamais dû au hasard, cette implacable loi de cause à effet sans recours possible nous montre que nous sommes toujours responsables de ce qui nous arrive – mais cet équilibre total est sans nul doute la voie la meilleure pour accéder à la perfection !
    Et pour ceux qui douteraient encore de l’existence de l’âme et de sa nature divine, il existe bien des moyens de s’en convaincre : l’hypnose peut par exemple permettre de se replonger dans ses vies antérieures, et parfois nous avons au fond de nous des réminiscences qui sont en fait des « flashes » d’un lointain passé (beaucoup d’artistes en sont les réceptacles).
    Dernière chose : il n’y a pas que l’Homme qui possède une âme, toute entité douée de vie en est dotée. Pour les sceptiques, voici une vidéo fort explicite qui vous montre qu’une souris est autant une créature de Dieu que nous (attention : c’est très rapide, regardez bien la fin !). Du reste, ce n’est pas qu’une coïncidence si animal et âme ont la même étymologie latine…
    http://www.youtube.com/watch?v=3bE-HiVYtxs
    .

  2. Je connais la réponse, mais je ne la donnerai pas, car ce serait tricher… Mais je ne retire rien de ce que j’ai écrit plus haut, parce que ça correspond bien à ce que je pensais avant, et ainsi cela montre mon évolution de pensée grâce à cette conférence !!

  3. C’est fini le quizz ?

Laisser un commentaire